Quel foulard après chimiothérapie ?

Après la chimiothérapie, le cuir chevelu devient plus sensible que d’habitude. Ainsi, lorsque la tête est exposée aux agressions extérieures comme la lumière du soleil, les cheveux se cassent plus rapidement. L’utilisation de foulard devient primordiale dans de telles situations. Quel type de foulard peut-on utiliser après une chimiothérapie ? Des détails à ce sujet dans cet article.

Foulard turban

Après la chimiothérapie, le patient doit faire attention aux irritations et aux petites coupures. Pour cela, il lui est important d’utiliser un foulard doux. Le foulard turban est l’idéal dans ce cas. Il est fait d’un tissu doux, respirant et naturel. Pour plus détails sur le tissu, n’hésitez pas à cliquer ici .

Le turban est un foulard esthétique pour la couverture de la tête après la chimiothérapie. Il se présente sur plusieurs formes et de différentes couleurs, à savoir les foulards d’hiver, d’été, etc. Il est constitué de coton et du bambou, lesquels sont les matières qu’il faut pour assurer un bon confort à l’utilisateur.

Foulard en coton simple

Toujours, après la chimiothérapie, le crâne est mis à nu, ce qui fragilise la peau. Alors, le foulard utilisé pour nouer la tête doit être agréable au contact de la peau. L’utilisation des foulards en coton permet ainsi de protéger la tête sans aucun problème. Ils peuvent être utilisés n’importe comment dans la nuit comme dans la journée.

Par ailleurs, le foulard doit avoir au minimum 1 m de longueur et 80 cm de largeur. Cela permet ainsi de bien le tourner sur la tête et de le nouer de différentes manières. Aussi, le foulard en coton est fait de plusieurs couleurs. Il est donc possible de le changer pour mieux l’adapter à votre style vestimentaire.

Foulard chimio bambou

Le foulard bambou garantit à l’utilisateur un port confortable. Grâce à ses propriétés, dont celle absorbante, il arrive à maintenir le cuir chevelu à une température constante contre le chaud et le froid. C’est une matière douce et légère réputée pour protéger les cheveux contre les irritations.

Foulard chimio soie

Le foulard chimio soie est la meilleure solution pour toute personne devant aller au travail, à une fête et plein d’autres événements. Il se présente sous deux formes et peut être utilisé à n’importe quelle saison. Pendant les moments de chaleur, le foulard soie à utiliser est la soie fine et celui à utiliser en période de froid est la soie charmeuse. Toutefois, ce foulard est plus sensible que les autres modèles et nécessite donc de la délicatesse dans l’entretien.

Quel est le meilleur sport pour muscler le périnée ?

Les organes génitaux et pelviens sont maintenus par un ensemble de muscles. Mais, pour qu’ils gardent leur tonicité, vous devez pratiquer certaines activités physiques. Découvrez donc ici 04 différentes activités physiques qui permettent un meilleur renforcement du plancher pelvien.

Pratiquez le vélo pour protéger le plancher pelvien

Pour muscler votre périnée, vous pouvez pratiquer le vélo. C’est un sport facile et qui n’entraîne pas un impact négatif. Il vous suffit d’opter pour ce sport lors de vos prochaines activités physiques pour protéger votre muscle pelvien. Outre la protection du périnée, le vélo renforce également vos muscles et améliore votre posture. Vous pouvez cliquer ici  pour avoir plus d’informations sur ce sport et bien d’autres.

Essayez la natation pour un meilleur renforcement

La natation est un sport nautique qui permet de renforcer les muscles du périnée. En la pratiquant, vous n’exercez aucune pression sur vos organes grâce à la pesanteur de l’eau. Quel que soit votre âge, vous pouvez la pratiquer dans le but de muscler votre périnée. De même, la natation ne demande pas beaucoup d’efforts. Toutefois, pour un meilleur résultat, il est recommandé de faire l’exercice plusieurs fois. Retenez également que la natation est un sport qui renforce tous les muscles de votre corps. C’est également un bon exercice pour améliorer votre cardio.

Essayez les pilates lors de votre rééducation périnéale

En dehors du vélo et de la natation, vous pouvez aussi renforcer votre plancher pelvien en faisant du pilate. C’est une activité physique phare et très connue qui permet un meilleur renforcement sans vous blesser. Elle est également recommandée après une fuite urinaire. Les pilates sont en effet un ensemble d’étirements. Lors de vos séances, vous n’aurez qu’à suffisamment vous étirer, mais en douceur. Cet exercice permettra de renforcer les muscles profonds de votre corps et stimuler à la même occasion le plancher pelvien.

En pratiquant régulièrement les pilates, vos muscles pelviens vont gagner en tonicité et aussi se muscler. Veuillez retenir que cet exercice est vivement recommandé par les médecins pour maintenir en bonne santé votre périnée.

Marchez pour renforcer vos muscles en douceur

Pour un renforcement de vos muscles en douceur et surtout sans pression, vous pouvez simplement opter pour la marche. Très facile à réaliser, c’est également l’un des exercices le plus recommandé dans la rééducation périnéale. En effet, lorsque vous marchez, vos muscles du dos, du bassin et même des jambes sont fortement sollicitées. Le plus incroyable est qu’à la même occasion, ceux du périnée sont aussi sollicités. Tous vos muscles sont donc sollicités à travers ce simple exercice.

Le plus important, est de pouvoir trouver le type de marche qui vous convient et de vous y adonner. Vous pouvez donc pratiquer la randonnée, la marche rapide ou encore de la marche nordique. L’essentiel est de vous sentir à l’aise lors de l’exercice.

Le golfe, le roller, le patin… sont également d’autres activités physiques capables de renforcer vos muscles du périnée.

En somme, en termes de sport pour muscler votre périnée, il en existe une multitude. Vous n’aurez qu’à choisir selon vos préférences et niveau.

 

Quels sont les bienfatis de la phycocyanine ?

Extrait de la spiruline, la phycocyanine présente plusieurs effets thérapeutiques sur la santé humaine. Elle est d’ailleurs très prisée par certaines personnes. Toutefois, il est préférable de prendre en compte les doses recommandées pour éviter ses effets secondaires. Découvrez dans cet article les bienfaits de la phycocyanine.

La phycocyanine lutte contre le radical libre

Concernant les bienfaits, le pouvoir antioxydant de la phycocyanine  est sa première vertu. Il prévient l’oxydation des graisses qui peut être nocive pour les vaisseaux sanguins. Par conséquent, il protège votre corps des radicaux libres et de leurs dommages. Parmi ces derniers, il faut citer la destruction des cellules et des tissus, vieillissement accéléré ou risque accru de maladie (maladies cardiaques, maladies neurodégénératives, etc.). Aussi, d’après une étude de Bertrand Lépine, il a un effet anti-radicalaire plus important que la vitamine C ou la vitamine E.

En dehors de ces bienfaits, la phycocyanine est également un anti-inflammatoire. Si vous souffrez d’inflammation, elle peut apporter un soulagement grâce à ses propriétés anti-inflammatoires. D’autres études montrent qu’elle bloque l’action de la cyclooxygénase (COX-2), l’enzyme responsable des états inflammatoires, de la douleur et de la prostaglandine EP4.

La phycocyanine joue un rôle anti-diabète

Parmi ses nombreux effets, la phycocyanine lutte contre le diabète de type 2. À la suite des études réalisées, il a été noté une diminution de la glycémie à jeun, une sensibilité accrue à l’insuline et une amélioration de la résistance à l’insuline due à la résistance à la phycocyanine. De plus, cette dernière joue un rôle dans l’augmentation des niveaux de glucokinase dans le foie et le pancréas. Cette enzyme est impliquée dans la conversion du glucose et la régulation de la glycémie.

Apaisement d’allergie

Si vous êtes sujet aux allergies, les phycocyanines peuvent vous y rendre moins sensible. En effet, les chercheurs ont démontré qu’il a un effet immunomodulateur, c’est-à-dire qu’il module une réponse immunitaire excessive en cas d’allergie. Pour ce faire, il augmente la production d’anticorps IGA (immunoglobuline A), tout en réduisant les taux d’anticorps igG1 et IgE. Ces anticorps sont produits en excès pendant les réactions allergiques.

La phycocyanine prévient les maladies neurodégénératives

De par ses propriétés neuroprotectrices, la phycocyanine est également votre alliée contre les maladies neurodégénératives. En plus de protéger le cerveau, il stimule l’activité des neurones et les aide à se développer et à survivre. En particulier, cette étude montre que la phycocyanine peut réduire l’inflammation cérébrale associée aux maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer et d’autres encore.

Tout savoir sur le microneedling : explications

Entretenir régulièrement son épiderme peut non seulement contribuer à réduire la plupart des problèmes cutanés mais également ralentir les signes de vieillesse. L’une des solutions les plus efficaces pour maintenir la peau en bonne santé consiste à recourir au microneedling. Découvrez ici toutes les explications sur la technique de microneedling.

Lire la suite

Quand donner du Flixotide ?

Le flixotide fait partie des médicaments les plus efficaces pour traiter l’asthme. En plus d’être très abordable, il présente peu d’effets secondaires. Toutefois, pour bien l’utiliser, il est recommandé de connaître sa posologie et ses indications. Découvrez ici quand et comment utiliser ce médicament !

Lire la suite

Les fonctions du sommeil paradoxal

Le sommeil paradoxal est le dernier stade par lequel passe le cerveau dans le cycle du sommeil. Il est également appelé sommeil à mouvements rapides et est considéré comme ayant une fonction essentielle distincte du sommeil lent. Quelles sont les fonctions du sommeil paradoxal ? Découvrez tout ici.

Lire la suite

Quelles sont les contre-indications du CBD ?

Le CBD est une substance présente dans le cannabis, licite et régulièrement utilisée dans le domaine de la médecine. En effet, il assure le traitement et le soulagement de plusieurs maladies. Cependant, cette substance présente des contre-indications. Découvrez celles-ci à travers cet article.

Prendre du CBD avec certains médicaments

Le cannabidiol exerce une interaction sur certains médicaments. En effet, ceux-ci, sous l’action du foie, sont dégradés et modifiés pour travailler le système immunitaire. La prise de cannabidiol ralentit le travail du foie. Ainsi, il existe une contre-indication sur la prise de CBD. Il est par exemple proscrit pour toute personne qui suit des traitements à base de benzodiazépine. D’ailleurs,  https://www.docteurcannabis.fr vous donne plus d’informations sur ce sujet.

De même, l’association du CBD aux médicaments comme le xanax, le valium peuvent agir sur le neurorécepteur CBD. Cela pourrait avoir d’autres effets secondaires sur la santé. Pour cela, il est mieux de prendre des renseignements auprès de son médecin avant tout traitement.

Prendre du CBD pendant la grossesse

La grossesse est une période cruciale et de grande attention autant dans la vie de la femme que du futur bébé. Raison pour laquelle il lui est interdit de prendre toute sorte de comprimés. Quand bien même le cannabidiol soit un meilleur moyen pour calmer le vomissement et la nausée, il n’est pas recommandé aux femmes enceintes.

C’est-à-dire qu’aucune étude n’a encore confirmé l’existence ou non d’un danger pour la mère ni pour son bébé. Toutefois, tenir compte des avis médicaux est important, car cette substance pourrait avoir des effets néfastes sur le fœtus.

Contre-indication liée au rythme cardiaque

Une consommation excessive du cannabidiol est néfaste pour toute personne souffrant d’un problème cardiaque. L’excès peut provoquer une augmentation du rythme cardiaque et une modification de la tension des artères. Or une diminution de la tension artérielle risque de provoquer d’autres problèmes tels que les douleurs, les essoufflements ou la baisse de la pression sanguine. Donc, l’idéal est de se renseigner auprès d’un professionnel avant tout usage du CBD.

Prendre du CBD quand on a la maladie de Parkinson

Il existe une contre-indication sur l’utilisation du cannabidiol par un individu souffrant de la maladie de Parkinson. En effet, une overdose du CBD par le malade peut provoquer le tremblement, le mouvement des muscles de ce dernier. Par ailleurs, il est interdit de prendre du CBD en cas de prédisposition à des allergies

Etant fabriqué à base d’une plante de chanvre, les personne allergique aux pollens de cette plante ne doivent pas le consommer.

 

Est-ce qu’un implant dentaire est une prothèse ?

Lorsque vous avez des problèmes de denture et que des dents vous sont retirées, il faut bien les remplacer. Dans cette éventualité, vous aurez le choix entre la pose d’une prothèse ou celle d’un implant. Les deux solutions présentent des différences sur plusieurs aspects.

Lire la suite

Que faire en cas d’insolation ?

Malgré qu’il soit un facteur idéal pour l’humeur et le bien-être, le soleil réserve de mauvaises surprises à l’organisme lorsqu’on en abuse. En effet, l’insolation est un phénomène qui peut parfois créer des troubles graves à l’organisme. Raison pour laquelle il est conseillé de ne pas la prendre à la légère. Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’insolation et les précautions à prendre lorsqu’elle survient.

Lire la suite

Varicelle: quels sont les symptômes ?

La varicelle est une maladie virale causée par le virus Varicelle-zona issu de la famille de l’herpès. Elle est sans conteste la plus contagieuse des maladies virales chez les enfants. On la retrouve davantage chez les enfants dont l’intervalle d’âge se situe entre 3 mois et 10 ans. La varicelle dispose des symptômes qu’il faudra connaître pour apporter des soins rapides à votre enfant.

Les premiers signes

Comme pour beaucoup d’autres maladies virales, les premiers symptômes de la varicelle ne sont pas toujours caractéristiques de la maladie. Vous devez être particulièrement attentif pour déterminer s’il s’agit de la varicelle. Vous pouvez trouver plus de détails sur les signes précurseurs de la varicelle sur ce site internet . Il s’agit des symptômes suivants :

  • Une fièvre modérée (elle intervient généralement avant les premiers boutons)
  • Un nez qui coule
  • Une fatigue persistante

À ce niveau, la plupart des parents croient qu’il s’agit d’un simple rhume. Mais le liquide qui coule du nez symptomatique de la varicelle est à l’observation différent de celui provoqué par un rhume. Toutefois La varicelle provoque des symptômes supplémentaires qui peuvent vous aider à la débusquer. On relève essentiellement chez les enfants affectés des maux de tête accompagnés ou pas des maux de gorge et une perte d’appétit. Aussi, certains enfants peuvent ressentir des douleurs aux muscles et aux articulations.

À ce moment, si l’enfant communique déjà bien, il peut vous dire comment il se sent, vous aidant ainsi à débusquer la maladie. Mais si l’enfant ne communique pas, il sera difficile de croire à une autre maladie qu’à un rhume ou d’une tout autre infection ordinaire. Mais l’apparition des boutons sera forcément significative.

Les symptômes évidents de la maladie

L’apparition de nombreux boutons sur la peau de l’enfant est la manifestation spécifique de la varicelle. Le fait qu’il soit associé aux fortes démangeaisons ne pourra que confirmer le diagnostic. Ces boutons ont un aspect un peu particulier. Ce sont des lésions roses de 2 à 3 mm de diamètre.

Quelques heures après leur apparition, elles deviennent de petites boules remplies d’un liquide transparent. Dans certains cas, ces cloques se font entourer d’un cercle rouge. En langage médical, on parle de vésicule. Ces derniers vont sécher au bout de deux jours laissant place aux petites croûtes. Elles vont aussi disparaître au bout d’une semaine laissant place à une cicatrice qui s’atténue progressivement.

Il faut savoir que si votre enfant ne reçoit pas un traitement à temps, les boutons de la varicelle peuvent rapidement se proliférer et recouvrir son corps. Ainsi, à partir du moment que vous constatez qu’il ne s’agit pas d’un rhume ou d’une infection ordinaire, conduisez votre enfant chez le médecin.

Quand utiliser un fauteuil coquille ?

Le fauteuil coquille apporte un soutien infaillible et un confort inestimable à ses utilisateurs. Avec son rembourrage et sa ceinture de maintien, il est généralement destiné à des usages médicaux. Un fauteuil coquille est utilisé dans des circonstances variées. Voici quand utiliser ce type de meuble.

Lire la suite

Quelle viande manger quand on a trop de fer ?

Le fer est un élément chimique qui joue un rôle capital dans l’organisme humain. Cependant, son excès peut aussi entraîner des conséquences néfastes sur la santé d’un individu. Découvrez ici quelques viandes à consommer en cas d’hémochromatose.

Les viandes pauvres en fer

La prise régulière des viandes riche en fer ne fera qu’augmenter le taux de ce constituant dans l’organisme. Ce dernier sera donc limité dans l’exercice de quelques-uns de ses fonctions. Pour éviter ces conséquences, il est nécessaire d’adopter un régime de viande à une teneur faible en fer.

Ainsi, il est préférable d’accorder du privilège aux viandes blanches. Les analyses de la composition de celles-ci révèlent que leur composition en fer s’élève à 2,5 mg pour un échantillon de 100 g. Ce qui est relativement deux fois plus faible que la teneur en fer des viandes rouges. Pour réduire la concentration de fer dans l’organisme, il est aussi recommandé de prendre plutôt les poissons, le blanc de poulet ou celui de dinde.

Par ailleurs, ce régime alimentaire vise à adopter toute viande dont la consommation permettra d’aborder une bonne quantité de fer. Il faudrait souligner qu’il existe également d’autres astuces pour faire baisser son taux de fer en dehors du régime de viande. L’idée optimale est surtout d’opter pour un régime alimentaire constitué des aliments pauvres en fer.

Quelques viandes à éviter

Dans le cas d’une hémochromatose, il ne suffit pas d’opter pour la consommation des viandes pauvres en fer. C’est également nécessaire d’éviter certaines viandes dont celles qui sont fortement concentrées en fer. Cela pourrait accélérer la réduction de fer dans l’organisme. Il s’agit par exemple des viandes rouges.

En effet, ces dernières sont reconnues pour leur forte concentration en fer. Pour certaines maladies comme l’anémie, elles sont recommandées par les médecins. Mais dans le cadre d’une hémochromatose, la meilleure option serait de les éviter. Pour un échantillon de 100 g prélevé sur ce type de viande, on note une quantité de 5 mg de fer. Ce qui est relativement deux fois plus élevé que l’observation faite au niveau des viandes blanches.

D’un autre côté, la viande de veau est aussi à éviter notamment la consommation de son foie. Elles sont également reconnues pour leur efficacité en termes d’apport de fer dans l’organisme. Enfin, la liste des viandes concentrées en fer n’est pas exhaustive. Pour cela, la solution optimale pour s’en sortir est de limiter la prise régulière de viande.

Comment ne pas payer la maison de retraite pour ses parents ?

La maison de retraite est créée pour venir en aide aux parents avancés en âge. Il incombe dès lors aux enfants d’engloutir un énorme pourcentage de leur revenu mensuel afin de leur prêter assistance. Cependant, certaines personnes cherchent souvent des alternatives pour ne pas payer la maison de retraite. Si vous êtes dans le cas, voici comment procéder pour y arriver.

Lire la suite

Le CBD c’est quoi exactement ?

Le CBD fait partie des substances les plus vendues ces dernières années en France. Cela s’explique notamment par ses nombreux bienfaits sur la santé et son prix relativement abordable. Découvrez ici l’essentiel à savoir sur cette substance.

Lire la suite

Ehpad: comment faire le bon choix pour nos séniors ?

Lorsqu’on atteint un certain âge, les habitudes de vie changent. Les seniors font de ce fait face à de nombreux changements. Le logement dans lequel vivre doit respecter par exemple certains standards, pour un confort de vie. Les Ehpad, construits pour accueillir les papys sont les hébergements recommandés. Si vous avez donc un senior chez vous et que vous n’êtes pas capable de l’assister en permanence, c’est la solution pour laquelle opter. Cependant, vous devez prendre la peine de bien choisir l’établissement qui accueille votre parent. Pour vous aider dans votre démarche, voici comment effectuer votre choix.

 

Lire la suite

Comment prendre soin de son dos au quotidien

Certaines études ont montré qu’en moyenne 9 Français sur 10 souffrent de mal de dos. Cela est notamment dû au fait que ces derniers passent quotidiennement de nombreuses heures assis dans un bureau. Heureusement, il existe aujourd’hui des méthodes simples qu’il est possible d’employer pour prendre soin de son dos au quotidien. Focus !

Lire la suite

Sous quelle forme prendre du CBD pour se sentir détendu ?

Le cannabidiol (CBD) est une molécule appartenant à la famille des cannabinoïdes. Il est connu pour la sensation de bien-être qu’il procure à son consommateur. Ainsi, il est important de savoir sous quelle forme l’ingérer pour profiter pleinement de ses bienfaits. Voici donc les différentes astuces pour consommer du CBD pour se sentir apaisé.

Lire la suite

La Ferme du CBD : quels sont les bons plans du moment ?

Compte tenu des différents bienfaits du CBD, il est aujourd’hui difficile pour les consommateurs de passer à côté de cette substance. En réalité, ce produit qui est principalement dérivé de la fleur de cannabis est désormais vendu dans de nombreuses boutiques spécialisées. La Ferme du CBD est l’une des grands magasins investis dans la vente d’un tel produit. Découvrez ici l’essentiel à savoir sur cette marque.

Lire la suite

Comment se brosser les dents de façon efficace ?

L’hygiène bucco-dentaire en général et le brossage en particulier, sont la base pour maintenir les dents en bon état. Il est essentiel de développer de bonnes habitudes et d’acquérir les meilleures astuces de brossage pour éliminer efficacement la plaque dentaire. Retrouvez dans ce guide comment se brosser les dents efficacement étape par étape !

Lire la suite

C’est quoi le vapotage ?

Il y a une plus d’une quinzaine d’année, plus précisément en 2005, les premières cigarettes électroniques ont fait leur apparition sur le marché français. Progressivement, l’utilisation de la vapoteuse s’est répandue, suscitant au passage l’engouement de toute une communauté de fumeurs. Si le concept du ‟vapotage” vous est étranger mais que vous vous interrogez sur le sujet, découvrez à travers ce document, de quoi il s’agit.

Le vapotage : qu’est-ce que c’est ?

Le vapotage, de manière simple, est le fait de fumer la cigarette électronique. En effet, c’est une action qui consiste à humer puis à expirer un produit généré par un atomiseur. Lors du vapotage, il n’y a pas de combustion comme cela se produit lorsque l’on fume une cigarette classique. La cigarette électronique chauffe en réalité un liquide qui se transforme en aérosol que le consommateur aspire.

Le vapotage se fait à l’aide d’un dispositif connu sous plusieurs appellations dont : e-cigarettes, mods, narguilés électroniques, etc. Il faut noter que la forme des cigares électroniques diffère, mais leur fonctionnement est le même. Si vous le souhaitez, vous pouvez voir ici  plus d’informations sur le vapotage et tout ce qui a trait au monde de la vape.

Les constituants des dispositifs de vapotage

Les dispositions de vapotage sont souvent constituées d’un réservoir, d’une pile, d’un embout buccal et d’un élément chauffant. En réalité, ces appareils se servent de l’énergie électrique fournie par la pile pour chauffer le liquide, grâce à la résistance. C’est ce liquide, appelé e-liquide que le consommateur doit inhaler. Une fois aspiré, par le biais de l’embout buccal, le produit se transforme en vapeur. C’est ce dernier élément qui apporte au vapoteur (fumeur) la sensation que procure la cigarette classique.

L’e-liquide : un élément indispensable pour le vapotage

Sans e-liquide, il ne peut y avoir de vapotage. Il s’agit en effet d’un élément essentiel du processus. Il existe aujourd’hui une grande déclinaison de ce produit sur le marché. Ces derniers sont le plus souvent aromatisés et vendus avec ou sans nicotine (composant à l’origine de l’addiction dans la cigarette classique).

Il est toutefois possible de fabriquer soi-même son e-liquide. Pour ce faire, deux composants sont essentiels : le propylène glycol (PG) et la glycérine végétale (VG).

Les conséquences du vapotage sur l’organisme

Même si elle n’est pas aussi dangereuse pour la santé que le tabac, fumer la cigarette électronique renferme tout de même sa part de danger. D’après l’OMS, le fait de vapoter exposerait à un risque accru de troubles pulmonaires et de maladies cardiaques. Cette idée n’est toutefois pas bien reçue dans le rang des consommateurs car les sources se contredisent sur le caractère dangereux du vapotage.

De l’avis de nombreux observateurs, c’est le mauvais usage du dispositif qui serait à l’origine des effets négatifs comme les nausées, diarrhées ou essoufflement constatés chez certains consommateurs.

Comment se soigner avec la shungite ?

La shungite, encore appelée Chingite ou Schingite, est une pierre assez surprenante. Elle doit son nom à un petit village situé au nord-ouest de la Russie, nommé Shunga. Cette pierre a été utilisée durant plusieurs siècles notamment pour soulager les douleurs de malades touchés par divers troubles. Découvrez les façons d’utiliser cette pierre pour se soigner.

Portez les bijoux à base de la shungite pour se soigner

Il existe plusieurs façons de profiter des bienfaits de la shungite. En premier lieu, sachez que la pierre est disponible sous forme de bijoux. Ainsi, vous pouvez la trouver dans le commerce des parures issues de l’artisanat comme les boucles d’oreilles, bracelets et pendentifs confectionnés avec des matières naturelles. Afin de bénéficier des effets apaisants de la shungite, porter simplement les bijoux quotidiennement.

Il faut noter que de nombreux pouvoirs thérapeutiques sont attribués à la shungite. Elle serait en mesure d’apaiser les personnes souffrant de la fatigue, en aidant celles-ci à retrouver leur vitalité. Grâce à ce minéral, les malades pourraient donc voir leur état général s’améliorer. De plus, la shungite optimiserait la capacité d’auto-guérison en renforçant le système énergique. L’utilisation de cette pierre au cours de diverses cures est plutôt bien documentée. Pour en savoir plus sur la cure de shungite , n’hésitez donc pas à consulter ces études.

Soigner avec cette pierre sous sa forme géométrique

La shungite est également disponible sous forme de pyramide, de cube ou de sphère. Sous ces formes, elle trouvera aisément une place au bureau, dans la voiture ou encore au sein de votre domicile. Pour rappel, la shungite contient des fullerènes. Grâce à ces molécules, la pierre serait capable de vous protéger contre les rayonnements électromagnétiques, de même que leurs effets nocifs sur l’organisme. Autrement dit, c’est une arme de prestige pour les personnes électro sensibles.

En ayant la pierre près de vous lors de l’utilisation des appareils électromagnétiques, vous seriez moins exposé aux radiations. Par conséquent, les effets des ondes seraient moindres, quand bien même vous resteriez connecté à votre téléphone mobile pendant de longues heures. Cependant, sachez que la shungite serait plus efficace lorsque sa dimension est comprise entre 7 et 9 centimètres. Pour la relaxation, opter pour la forme en plaque. À cet effet, il suffirait de la poser sur la zone à apaiser ou sur un chakra.

Soigner grâce à la solution buvable de la shungite

La shungite existe également sous la forme de pierre polie facile à glisser dans la poche. Toutefois, vous pourrez concocter une solution buvable avec la pierre de shungite broyée. Il suffirait de boire ladite solution pour atténuer une maladie ou affection. En outre, l’eau de la pierre servirait également dans les stations thermales.

La shungite aurait aussi le pouvoir de renforcer les défenses immunitaires, surtout lors des changements de saison. Elle aiderait dans l’apaisement des douleurs chroniques, raison pour laquelle, elle servirait aux masseurs, aux bio-énergéticiens et aux radiesthésistes. Par ailleurs, la shungite contribuerait à la stabilité de la tension artérielle et non à une guérison de l’hypertension.

En définitive, mis à part ces vertus thérapeutiques, il faut noter que la shungite atténuerait les maux de tête chroniques, troubles de l’humeur, l’insomnie, etc. De plus elle disposerait également de quelques propriétés anti-infectieuses pouvant atténuer diverses infections.

Méditatin et anxiété

Avez-vous une boule au ventre ou une forte envie de café ? Il est probable que l’anxiété est élue domicile dans votre mental. Considérée comme un déséquilibre mental, l’anxiété à de graves conséquences sur l’organisme. Pour être à l’abri des désagréments qu’elle engendre, pratiquer la médiation est la meilleure option. Découvrez quelques techniques de méditation pour vous débarrasser de l’anxiété. Focus !

Lire la suite

Comment se soigner avec la lithothérapie?

Nous recherchons tous les meilleurs moyens pouvant garantir notre bien-être. Il existe plusieurs techniques pas connues de tous capables de régler les différents problèmes liés au bien-être de l’homme : cas de la lithothérapie. ? Vous voulez en savoir plus ? Lisez cet article !

Lire la suite

Le fauteuil relax manuel, simple et pas cher ?

Le monde dans lequel nous évoluons est un monde contraignant et pouvant parfois entraîner des séquelles physiques permanentes ou non permanentes comme les courbatures. Pour y remédier, il existe une multitude d’outils de relaxation parmi lesquels le fauteuil de relaxation manuel. Dans cet article, nous détaillons pourquoi et comment choisir un fauteuil relaxant manuel adapté à vos besoins.

Lire la suite

Grossir de la poitrine, est-ce possible ?

Comment avoir une poitrine charnue ? Voici là une question qui hante plusieurs femmes. Pour cause, elles sont nombreuses à vouloir grossir de la poitrine sans l’usage des produits aux origines douteuses ou de la chirurgie esthétique. Si vous êtes de celles-là qui pensent que c’est impossible, alors détrompez-vous. Découvrez dans cet exposé des astuces simples et sûres pour grossir naturellement de la poitrine.

Lire la suite

Lutter conter l’insomnie grâce au CBD

Vous souffrez toujours d’insomnie malgré les nombreux traitements que vous avez suivis. Pourquoi ne pas essayer un traitement au CBD ? Ce produit naturel s’est révélé avec le temps comme une solution à de nombreuses maladies dont l’insomnie. À quoi ressemble réellement ce produit ? Comment traite-t-il l’insomnie ? Dans cet article, nous vous apportons toute la lumière sur ces questions.

Lire la suite

Le cbd peut-il réguler le taux de sucre dans le sang ?

Le recours à des méthodes naturelles pour soigner ou soulager diverses affections est de plus en plus promu. Privilégiant l’usage des plantes et les fleurs, les pratiques de phytothérapie permettent d’offrir soulagement et satisfaction à de nombreux maux. C’est d’ailleurs le cas avec l’utilisation de la fleur de CBD. C’est une composante de la plante de cannabis qui entre dans le traitement de nombreux troubles de la santé. Mais qu’en est-il de son efficacité sur la régulation du taux de sucre dans le sang ? Bien qu’elle ne soit pas destinée à des fins de guérison, le CBD influence grandement la glycémie. Découvrez dans cet article ses effets sur le taux de sucre dans le sang.

Le CBD : de quoi s’agit-il ?

Le CBD ou cannabidiol est une substance contenue dans la plante de cannabis. Elle est connue pour avoir de nombreuses propriétés thérapeutiques qui lui permettent de soulager de nombreux maux. En raison des effets psychotropes connus pour l’utilisation du cannabis, les vertus médicinales de la fleur CBD ne sont pas entièrement reconnues. Toutefois, de nombreuses études scientifiques présentent les avantages de l’utilisation du cannabidiol. Ainsi, il peut permettre de soulager les affections de la peau telles que le psoriasis ou l’eczéma.

Le CBD est également connu comme étant  un antiinflammatoire efficace sur les douleurs légères ou aiguës. Ses effets positifs sur les troubles cérébraux sont également avérés dans les cas de schizophrénie ou de maladie d’Alzheimer. La fleur du CBD possède également des effets de régulation du taux de sucre dans le sang. En réagissant avec l’insuline et le cholestérol, elle permet de contrôler la glycémie du consommateur.

Les effets du CBD sur la régulation du taux de sucre dans le sang

Le cannabidiol contenu dans la fleur de CBD est une substance aux nombreuses propriétés. Ces dernières, révélées par des études scientifiques permettent de lui conférer de nombreuses vertus thérapeutiques. Ainsi, le CBD dispose de nombreuses actions qui lui permettent de réguler le taux de sucre dans le sang.

Prévenir le diabète

Le diabète est la principale maladie connue pour être causée par un taux de sucre élevé dans le sang. Il est de type 1 quand les cellules produisant l’insuline dans le sang sont détruites par le système immunitaire. On parle de diabète de type 2 quand l’organisme n’utilise pas efficacement l’insuline produite par le corps. Conclusion : on constate un taux de sucre élevé dans le sang. En fait, l’insuline est la substance qui permet au corps d’utiliser le glucose du sang. N’étant ni produite ni utilisée, elle laisse le sang avoir de grandes concentrations en sucre. Cependant, une consommation de cannabidiol à travers la fleur de CBD permet d’obtenir de faible niveau d’insuline à jeun.  Cela  permet ainsi de prévenir le diabète. Une régulation du taux d’insuline permet d’ailleurs de réguler celui du sucre contenu dans le sang.

Réduire la résistance à l’insuline responsable d’un taux de sucre élevé

La résistance à l’insuline dans l’organisme est une situation responsable d’un taux de sucre élevé dans le sang. En effet, certaines cellules rejettent le mécanisme de l’insuline qui leur permet une assimilation du glucose entraînant du coup une hyperglycémie. Bien que la cause de cette résistance ne soit pas bien connue, l’utilisation du CBD peut aider à limiter cette résistance. Ainsi, la présence du cannabidiol dans l’organisme pourrait aider à offrir une tolérance à l’insuline. Cette tolérance faciliterait donc l’assimilation du glucose tout en réduisant le taux de sucre dans le sang.

Prévenir l’obésité, un facteur de risque du diabète

L’obésité figure comme l’un des principaux facteurs de risque du diabète. Un large tour de taille et un indice de masse corporel élevé peuvent causer un diabète de type 2. L’organisme n’arrive alors plus à utiliser efficacement l’insuline produite dans le sang ; ce qui fait augmenter le taux de sucre dans le corps. L’utilisation de la fleur de CBD en infusion ou en vaporisation pourrait permettre la diminution du poids corporel tout en favorisant l’augmentation du poids du pancréas. Ce dernier étant responsable de la production de l’insuline permettrait donc de mieux réguler le taux de sucre dans le sang. L’augmentation des cellules pancréatiques serait donc une bonne solution pour prévenir l’obésité et donc une hyperglycémie.

Soulager les troubles neuropathiques diabétiques

Le taux de sucre élevé dans le sang des personnes diabétiques est également responsable de nombreux troubles nerveux. La mauvaise glycémie provoque chez les sujets malades, des lésions nerveuses au niveau des extrémités et partout sur le corps. Ces derniers sont très souvent accompagnés de picotements, de douleurs ou d’engourdissement. Contrairement aux analgésiques conventionnels qui restent peu efficaces sur la neuropathie diabétique, la consommation de la fleur de CBD peut apporter un grand soulagement. Les effets antinociceptifs du cannabidiol ont d’ailleurs été prouvés dans des cas d’allodynie mécanique chez les patients atteints d’hyperglycémie.

Atténuer les troubles de la rétinopathie diabétique

Un taux de sucre élevé dans le sang peut également être à l’origine d’une rétinopathie diabétique. Ce trouble de l’œil est en effet dû à une destruction des cellules de la rétine qui, à la longue, cause la cécité. L’excès de glucose au niveau de la barrière hémato-rétinienne externe en serait d’ailleurs la cause. Il s’ensuit alors une perte de vue progressive qui peut survenir avec des saignements dans la rétine. Mais il est démontré que le cannabidiol de la fleur de CBD peut aider à traiter ces troubles. En effet, les qualités anti-inflammatoires et anxiolytiques du CBD  permettent d’offrir un soulagement au patient à travers une protection des cellules rétiniennes. Grâce à sa régulation du taux de sucre dans le sang, le cannabidiol peut aider dans la prévention des troubles de la rétinopathie diabétique.

Pourquoi se lancer dans le Shiatsu ?

Le shiatsu est une thérapie de libération de l’énergie vitale par massage. Cette massothérapie se pratique principalement par des pressions des paumes et des doigts. Reconnue comme une médecine alternative ou complémentaire, elle gagne en popularité et séduit par son fonctionnement et ses diverses applications. Pour un aspirant praticien, une formation en shiatsu est obligatoire afin d’acquérir les connaissances essentielles à l’exercice de cette médecine. Pourquoi choisir une telle voie et quels sont les moyens de devenir professionnel ?

Le shiatsu : une thérapie complète

Le shiatsu considère le corps humain dans tout ce qui le constitue, notamment sur le plan physiologique et psychologique. Son fonctionnement est basé sur l’état de la circulation du Ki (énergie vitale en japonais) dans les méridiens. Le shiatsu part du principe que les symptômes qu’on présente ne sont que la manifestation de troubles intérieurs liés à une perturbation du flux énergétique. Il cherche donc à attaquer les problèmes à la source. La formation en shiatsu pour laquelle vous pouvez vous inscrire sur le site de cette école aborde ce sujet sur ses différents aspects. Ainsi, pour soigner, le praticien doit stimuler la circulation du Ki sur les méridiens où il est en manque et le libérer là il est en excès. On comprend par là que le shiatsu entretient un rapport très fort avec l’équilibre énergétique du corps. Si vous êtes intéressé par la thématique du bien-être, visitez le site Astuce Santé pour découvrir plus d’informations à ce propos.

Le shiatsu : des applications diverses

Cette thérapie se révèle particulièrement utile dans la prise en charge de différentes pathologies dont : les douleurs du cou, l’arthrite et l’arthrose. Grâce à une formation en shiatsu, vous pouvez intervenir sur une diversité de maux. Il est ainsi utilisé en cas de troubles d’ordre sexuel ou d’autres affections sur le plan psychologique comme l’anxiété, la dépression ou la schizophrénie. Il soulage aussi différentes formes de pathologies respiratoires comme le rhume et l’asthme.

L’efficacité du shiatsu a été prouvée à de nombreuses reprises chez des patients qui souffrent de douleurs du dos. Il est aussi recommandé pour réduire le niveau de stress et de douleur des patients en phase terminale de certaines maladies comme le cancer. La formation en shiatsu permettra d’avoir la maîtrise nécessaire pour stimuler efficacement les différents méridiens liés aux organes et viscères du corps humain. Comme autre effet bénéfique du shiatsu, sa capacité à soulager les patients en soins palliatifs, ou à aider les personnes souffrant d’une addiction à s’en débarrasser. Il est important de souligner que les résultats escomptés ne s’obtiennent pas en une seule fois, même si un changement est perceptible la première fois. Les traitements se font généralement en plusieurs séances.

Formation en shiatsu : comment ça se passe ?

Même s’il y a une forte demande, on ne s’improvise pas praticien de shiatsu, c’est pour cela qu’il faut passer par une formation en shiatsu. Pour cela, l’inscription dans une école dédiée est la voie à suivre. Afin de bénéficier d’un encadrement de qualité, assurez-vous que l’établissement fait partie de la Fédération Française de Shiatsu Traditionnel ou est membre du Syndicat Professionnel de Shiatsu. Cela vous garantit que vous serez formé dans une institution professionnelle disposant d’un agrément légal.

La durée de la formation est variable d’une école à une autre, mais en moyenne, elle est comprise entre 3 et 5 ans. À l’issue du parcours, l’aspirant praticien peut être certifié technicien en accu pression énergétique et shiatsu ou tout simplement spécialiste en shiatsu. La formation en shiatsu permet de mieux appréhender les enjeux liés à sa pratique, ce qui implique une grande sensibilité et la capacité à déterminer la cause des symptômes présentés par un sujet. Le shiatsu est une thérapie tout en toucher dont le succès repose en partie sur la science tactile du praticien, mais aussi sur son expérience et ses connaissances.

Qui consulter en cas de stress dans sa vie perso et pro ?

La vie n’est pas remplie que de bons moments. Il y a ces jours pendant lesquels on ne se retrouve pas, on n’a plus envie de rien faire et on a du mal à se contrôler. Cela arrive aussi bien dans la vie quotidienne que dans la vie professionnelle. On atteint ses limites, on est alors  stressé à l’idée de se réveiller le matin pour affronter la journée qui s’annonce. Cela peut banalement nous détruire et il est important d’y trouver une solution. Qui doit-on alors consulter lorsqu’on est dans cet état ? Dans cet article, nous répondons à cette question.

Qui peut vous aider à gérer votre stress ?

Une pression au travail trop élevée, des charges familiales trop grandes… un burnout est vite arrivé. Cela peut être très dangereux pour vous et vous devez très vite chercher les solutions pour vous en sortir. Que ce soit dans votre vie personnelle ou au travail, vous avez la possibilité de voir des gens qui pourront vous aider à vous en sortir.

Il faut dire que le stress peut avoir plusieurs symptômes. Vous commencerez à ressentir de la fatigue physique et nerveuse, des maux d’estomac, des maux de tête réguliers… Vous pourriez faire une dépression. Lorsque vous avez ces symptômes, votre premier réflexe doit être d’aller voir votre médecin traitant. Ce dernier essaiera de vous appliquer un traitement symptomatique. Pour la dépression, il vous redirigera vers un psychologue.

C’est le psychologue qui pourra réellement vous donner les clés pour gérer ces moments de stress et de surmenage. Vous avez aussi la possibilité de consulter un naturopathe, un sophrologue, un coach de vie pour vous aider à gérer votre stress dans la vie quotidienne. Si vous faites un burnout, vous devez penser à consulter en premier lieu le psychologue du travail. Ce dernier maîtrise le monde du travail et sait alors comment vous aider en fonction de vos problèmes. Vous pourrez aussi vous référer à un formateur et à un coach.

Qui consulter lorsque vous êtes à Lyon ?

Que ce soit le stress dans la vie perso ou dans au travail, nous avons conseillé d’aller voir un psychologue pour vous aider. Ainsi, si vous êtes à Lyon, nous vous conseillons Lauriane Minarro Piot. Il s’agit d’une psychologue clinicienne ayant un parcours très intéressant. Le fait que Laurianne soit une psychologue clinicienne fait toute la différence. Cela prouve qu’elle maîtrise les pathologies et qu’elle a eu à faire face à plusieurs d’entre elles. C’est donc un tel profil qu’il vous à Lyon pour vous aider à gérer votre surmenage et votre burnout. Pour prendre rendez-vous avec cette psychologue clinicienne Lyon, vous pourrez consulter lmp-psychologue.fr .

Le parcours de Laurianne lui a permis de travailler avec toutes les couches sociales : enfants, adolescents, vieux. Quel que soit votre âge, vous pourrez donc trouver satisfaction chez elle. Vous n’avez pas à vous en faire par rapport au secret professionnel. Laurianne applique très bien le Code de déontologie des psys et vous garantit de ne pas divulguer les différentes informations que vous lui donnerez sur vous. Par ailleurs, vous avez la possibilité d’opter pour un coach de vie ou un coach professionnel. Celui-ci dispose aussi des clés pour vous aider. Pour votre thérapie brève, le site iich-coaching.com pourra vous aider.